Les cartes-cadeaux — un outil favori des banques alimentaires

Jeudi le 20 Février 2020

Reconnu globalement pour son niveau de vie exceptionnel, le Canada est une nation de paix, de prospérité et d’opportunités. Il n’est pas surprenant qu’il compte parmi les meilleurs pays où habiter mondialement. La plupart de ses citoyens ont accès à des ressources adéquates et profitent d’une existence confortable. Toutefois, ce n’est pas le cas pour tous. Bien que la majorité des Canadiens voient leurs besoins primaires comblés, d’autres sont accablés par de l’insécurité alimentaire et de la pauvreté. Si ouvrir un réfrigérateur rempli ou savourer un repas au restaurant peut sembler accessible à tous, ce n’est pas la réalité de chacun. Certains gens défavorisés luttent contre cette réalité tous les jours et nécessitent le soutien d’organismes d’aide sociale.

Les faits en lien à l’insécurité alimentaire

Au Québec, 13,5% de la population n’a pas accès à de la nourriture nutritive de façon régulière. Heureusement, des organismes communautaires tels les banques alimentaires offrent un support essentiel afin d’alléger ce fléau. Le bassin de gens aillant recourt à ces services est varié. Passant d’individus qui ont un emploi à temps plein par des familles avec des enfants, aucune démographie précise n’encapsule le mélange exact de ceux dans le besoin. En fait, 35,5% des clients ont moins de 18 ans, contrairement à l’opinion populaire. Les programmes de soutien sont donc une nécessité collective — une qui renforce l’esprit d’entraide pour lequel le Canada est si affectueusement reconnu.

Les banques alimentaires à la rescousse

La dignité est au premier rang des services sociaux. Peu importe le scénario, l’objectif est de concentrer sur des remèdes qui autonomisent les individus et qui les équipent d’outils pour améliorer leur situation. En offrant des items tels des ingrédients de base pour la cuisine ou la maison, des vêtements et des articles d’hygiène à ceux dans le besoin, les banques alimentaires aident à alléger des difficultés fondamentales et permettent aux gens de diriger leurs énergies vers la résolution de problèmes. De façon synergique, une fondation solide est érigée dans une quête vers des conditions de vie favorables et honorables.

Comment les cartes-cadeaux uniformisent les opérations des banques alimentaires

Comme la citation populaire nous le rappelle, « Donne un poisson à un homme, il mangera pour un jour. Apprends-lui à pêcher, il mangera toute sa vie. » Bien que l’assistance à court terme soit parfois nécessaire, l’ensemble des groupes communautaires tentent de transmettre des aptitudes durables à leur clientèle. De plus en plus, les banques alimentaires utilisent les cartes-cadeaux comparativement à des dons directs tels les paniers. Ainsi, ceux dans le besoin peuvent établir leur propre budget et étirer les fonds en cuisinant des ingrédients entiers frais ou surgelés. Puisque la majorité des organisations caritatives reçoivent des denrées non périssables, la variété d’items nutritifs peut être limitée. De plus, les cartes-cadeaux permettent de réduire les exigences opérationnelles et l’implication de bénévoles. L’espace entrepôt et la gestion d’inventaires sont minimisés, tout en offrant une solution flexible qui accommode plusieurs types de demandes. Finalement, c’est logique sur le plan financier. Parce que les cartes-cadeaux peuvent être achetées en lots à rabais, les équipes administratives peuvent investir ces épargnes dans d’autres aires de leurs programmes.

Dans un pays aussi prospère que le Canada, tout le monde devrait avoir une existence honorable — pas juste un certain segment de la population. Aidez vos clients à augmenter leur confiance en soi et à se construire un futur florissant en simplifiant la gestion de votre banque alimentaire avec les cartes-cadeaux.

Suivez-nous

Articles récents

Partager cet article